Des anges mineurs

Comme ces albums illustrés d’où se déploient des figures en volume, le théâtre optique de la Compagnie Haut et Court se joue avec brio des perspectives. Joris Mathieu et ses comédiens, contemporains des jeux vidéos et de la bande dessinée, sont aussi les héritiés du cinéma de Georges Méliès. Inspirés et accompagnés par l’écrivain Antoine Volodine, ils nous proposent une extraordinaire saga poétique.
Du 9 au 10 novembre 2010
Afficher toutes les infos
«Inutile de cacher la vérité. Je ne réagis plus comme avant. Maintenant, je pleure mal. (...)
J’ai l’air d’être au bord du sanglot, mais rien ne vient. Il faut que j’aille chez le régleur de

larmes.»

 

Ainsi débute les narrats d’Antoine Volodine, ainsi s’ouvrent les quarante-neuf tableaux d’une épopée théâtrale magistrale. Quarante-neuf instantanés, délirants et sensuels, où voyageurs, chamans, musiciens et vagabonds continuent de rêver leur paradis perdu, de chercher dans les dédales des ruines ou les arpents de terres désolées, les êtres aimés et le sel de leur existence.

 

En guise d’avertissement, sachez que vous pourrez choisir de croire ou de mettre en doute ces fables de Volodine, les dires de Will Scheidmann ou les écrits de Fred Zenfl. Le spectateur part pour un voyage poétique, une expérience sensorielle inédite. Les chaos spatio-temporels opèrent des glissements de terrain, le cheminement se jonche d’embûches et de chimères. A l’écoute de ces histoires, où s’enchevêtrent les sorts de personnages qu’attendent à chaque tournant, comme dans notre monde, l’amour et l’insolite, où se tissent des enjeux affectifs, politiques et oniriques, dans le praxinoscope de la camera obscura de la Compagnie Haut et Court, les anges et les êtres de chair et d’os ne paraîtront plus ceux qu’ils sont censés être.

L’ «extra-ordinaire» est au rendez-vous. Beauté hallucinante des tableaux, brio des comédiens, somptuosité troublante des perceptions, l’épopée des anges mineurs emprunte les galeries de traverses de l’Histoire jusqu’à ce que la rêverie s’empare de l’auditoire et qu’il garde à jamais en mémoire le goût du curry de mouette, les odeurs de l’Hospice du Blé Moucheté, la transparence cristalline des cheveux de vieillardes pluricentenaires, leurs meuglements édentés et chamaniques pour insuffler vie et destin à trois bouts d’étoffe, le rauquement des ourses parturientes sur le pont du paquebot, le frémissement de la steppe au souffle des balles. 



Distribution
Production
Liens
Compagnie Haut et Court

Adaptation et mise en scène Joris Mathieu. Musique Nicolas Thévenet. Création lumière et régie générale Nicolas Boudier. Création vidéo Vivian Gateau, Loïc Bontems, France Corbel, Siegfried Marque. Création masques Marion Talotti. Scénographie et dispositif Joris Mathieu, Damien Ghenassia. Régies Loïc Bontems, Siegfried Marque, Nicolas Thévenet, Rodolphe Moreira. Administration Olivier Bernard. Production et diffusion Philippe Puigserver. Avec Philippe Chareyron, Matthieu Grenier, Florent Maréchal, Marion Talotti.

 

 

 

 

Un spectacle de la Compagnie Haut et Court coproduit par la Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau, l’ARC Scène nationale du Creusot avec le soutien du Théâtre de Vénissieux, du Trident Scène nationale de Cherbourg-Octeville et du Dicream.
Spectacle accueilli avec le soutien de l'Onda.

Des anges mineurs
INFOS
Théâtre
Durée : 3h30
Public : Un triptyque inspiré du roman d'Antoine Volodine
avec entractes
Ouverture billetterie : 25/09/2010
Séances
MAR 9 NOV à 19h45
MER 10 NOV à 19h45
TARIFS
Plein tarif 20€
Tarif réduit 11€ (Abonnés 7++, Moins de 26 ans, Demandeurs d'emploi, étudiants de moins de 30 ans, Bénéficiaires de RSA)
moins de 13 ans 7€
Abonné 4++ 14€
Abonné 5++ 9€
Abonné 3++ 6€
Informations sur les réservations S'abonner
billetterie en ligne
PHOTOS (6)
Plan du site | Mentions légales | Contact | Création, hébergement : Net-conception.com