Musica Poetica

Œuvres de Matthias Weckman (1616.1674), Franz Tunder (1614.1667), Dietrich Buxtehude (1637.1707) Elève de Heinrich Schütz (1585-1672), Matthias Weckman (1616-1674) est l’un des plus brillants représentants de cette école de Hambourg qui aura une influence si prégnante sur la musique baroque allemande. Sa musique, marquée par les figures baroques de la Musica Poetica et par une grande audace contrapuntique parvient à des paroxysmes expressifs rares. Pièces maitresses de ce programme, Weine nicht et Wie liegt die Stadt so wüste, ont été composées en 1663 peu après une terrible épidémie de peste qui avait emporté plusieurs proches de Matthias Weckman (1616-1674). Le choix des textes bibliques, le traitement littéraire et musical très personnel leur donnent une dimension dramatique exceptionnelle. Thomas Jolly, directeur de la compagnie Piccola Familia et metteur en scène de la pièce à succès Toâ concevra un spectacle autour du texte original et de ses traductions à l’aide de mises en scène, outils vidéos, surtitrage, etc...
Du 6 au 9 avril 2011
Informations séances, tarifs, ...

 

Les Cyclopes. Image baroque, image mythologique, monstre terrifiant, figure pyrotechnique, Les Cyclopes explorent par une approche inédite l’art vocal baroque. Ils parcourent cet univers foisonnant avec vivacité, force, fougue, précision, contrastes, de l'intimité du clavecin à l'exubérance théâtrale.

Infatigables curieux, Bibiane Lapointe et Thierry Maeder s’attachent avec Les Cyclopes à faire connaître les œuvres peu fréquentées : J.A. Reincken, N. Lebègue, C.S. Binder, G. Leroux (diapason d’or).

 

Le volume consacré à M. Weckman inaugure en 2010 une série d’enregistrements chez Zig-Zag Territoires au cœur du Cycle Abendmusiken dont l’objet est de faire redécouvrir la musique vocale des prédécesseurs de Bach, plus particulièrement en Allemagne du nord, en recréant le contexte dans lequel elle a été inventée. Pour la première fois au disque, les œuvres vocales seront replacées dans leur écrin instrumental. Dans le cadre de la résidence des Cyclopes au Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville, une version scénique sera créée en 2011.

 

Passionnés par la rencontre des arts, Les Cyclopes proposent au Musée des Beaux-Arts de Caen une série annuelle de concerts dont la programmation est un contrepoint aux activités du Musée. En compagnie de différents chorégraphes, plusieurs productions les conduisent, notamment par l’usage des masques comme au XVIIe siècle, à redonner à la belle danse éloquence et mystère. Ils ont arrangé et enregistré pour le film Saint-Cyr de Patricia Mazuy des extraits de la musique de Jean-Baptiste Moreau pour Esther de Racine. Sensibles à la création poétique ils participent à des rencontres littéraires avec Hisashi Okuyama et Michael Lonsdale.

Les Cyclopes se sont produits en France, en Belgique, en Allemagne, en Italie et en Amérique et ont été invités dans des festivals tels le Festival oude muziek d’Utrecht et le Festival de Radio-France à Montpellier, au festival de Musique Ancienne de Lanvellec, de Dieppe, d’Ambronay, de Brescia, de Montreux. Leurs enregistrements ont tous été salués par la critique internationale (Continuo-USA, Gramophone- GB, In tune-Japon, Ritmo-Espagne) et ont obtenu de nombreuses récompenses (Diapason d’or, 10 de Répertoire, 5 diapasons, **** du Monde de la Musique).

En janvier 2010 Bibiane Lapointe et Thierry Maeder sont faits Chevaliers dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

 

 

 

 

 

Distribution
Production

Par l’ensemble Les Cyclopes. Direction artistique Bibiane Lapointe et Thierry Maeder.
Mise en scène Thomas Jolly. Conseiller artistique Yannick Liron.
Avec Eugénie Warnier (soprano), Pascal Bertin (contre ténor), Jeffrey Thompson (ténor), Geoffroy Buffière (basse), Olivia Centurioni, Guadalupe Del Moral, Reynier Guerrero (violons), Lucile Boulanger, Marion Martineau, Sylvia Abramowicz (violes de gambe), Bibiane Lapointe (clavecin), Thierry Maeder (orgue).

Co-production le Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville. Spectacle accueilli avec le soutien de l’ODIA.

Musica Poetica
billetterie en ligne
INFOS
Musique
Durée : 1h20
Public : Version scénique
en création
Ouverture billetterie : 12/02/2011
Séances
MER 6 AVR à 19h45
VEN 8 AVR à 20h45
SAM 9 AVR à 18h45
TARIFS
Plein tarif 20€
Tarif réduit 11€ (Abonnés 7++, Moins de 26 ans, Demandeurs d'emploi, étudiants de moins de 30 ans, Bénéficiaires de RSA)
moins de 13 ans 7€
Abonné 4++ 14€
Abonné 5++ 9€
Abonné 3++ 6€
Informations sur les réservations S'abonner
Plan du site | Espace Pro | Mentions légales | Contact | Création, hébergement : Net-conception.com