Un aller simple pour Tbilissi


Du 19 au 28 janvier 2017

Le port de Cherbourg, comme les autres, c’est toujours la dernière station avant l’ailleurs, îles proches ou continents lointains, cités d’exil ou villes rêvées.

Après Le Caire, Dublin, Athènes, Moscou, Buenos Aires, nous partons dans le Caucase, aux portes de l'Asie, à

Tbilissi !

Tbilissi, capitale de la Géorgie, fut fondée au Vème siècle par le roi d'Ibérie Vakhtangue Gorgassali alors conquis, à la faveur d'une chasse au faucon, par la luxuriante vallée du fleuve Mtkvari et ses sources chaudes. Elle fut au fil des siècles l'objet de convoitises et de conquêtes successives venues d'Orient, d'Afrique et d'Occident. Ainsi l'on retrouve, dans le patrimoine architectural, artistique et même culinaire de la Géorgie, des richesses venues de l'Empire byzantin, de Perse, d'Arabie, des Turcs, des Mongols, et de la Grande Russie !

Aujourd'hui, l'ancien verger de l'Union soviétique, devenu indépendant en 1991, est une démocratie fragile, sous tensions, à la lisière de l'Europe. De la route de la soie à l'oléoduc Bakou-Ceyhan, Tbilissi demeure incontournable sur l'échiquier géopolitique. Et pour autant, son caractère cosmopolite, qui tient aussi au naturel chaleureux et festif des géorgiens, aspire à s'exprimer, par la musique, la danse, et tous les arts vivants. Le portrait qu'en dressent les créateurs de la scène contemporaine géorgienne, parfois impertinente, souvent poétique, toujours lucide, est vivifiant.

 

Un aller simple 2017 [Cliquez pour agrandir]


Théâtre | Danse | Musique 

I THEATRE

Mademoiselle Julie | D'August Strindberg | Data Tavadze | Royal District Theatre | Tbilissi

Les Troyennes | Data Tavadze | Royal District Theatre | Tbilissi

I MUSIQUE

Musiques de la Mer Noire De Tbilissi à Constantinople | Canticum Novum

Café-concert Akhali Talr'a | Akhali Talr'a | sous la direction de Teimuraz Artilakva

Notre Géorgie est ici | Centre culturel géorgien Lazi

I DANSE

Le bal géorgien Centre culturel géorgien Lazi

 

& bien d'autres choses encore

I Du cinéma 
Mandarines
de Zaza Urushadze

I Des documentaires
Géorgie : visages de résistance
de Stefan Garel et Mery Zourabichvili
Dites à mes amis que je suis mort de Nino Kirtadzé

I Des rencontres
Rencontre avec Kéthévane Davrichewy Café littéraire
Rencontre avec Data Tavadze Rencontre avec les artistes 

I Des contes
Contes géorgiens Lecture musicale pour les enfants

I Une lecture théâtralisée
Polyphonies géorgiennes Lecture théâtralisée 


I Des ateliers
Chant géorgien Atelier pratique chant
Initiation à la cuisine géorgienne Atelier cuisine
Théâtre géorgien Atelier pratique théâtre
Initiation à la danse géorgienne Atelier pratique danse

I Des dégustations

Le goûter géorgien Dégustation
Les vins géorgiens Atelier oenophilie

I Des cours express
J'apprends le géorgien en 15 min Cours express

 

++++++++++++++++++++++

La Dakouni

Café éphémère

 Dans le foyer du théâtre à l'Italienne
Ouverture du 21 au 28 janvier 2017 I Entrée libre
De 15h à 23h sauf dimanche et lundi

A LA CARTE
Boissons chaudes ou fraîches, grignotages sucrés et salés

La petite Dakouni, au Théâtre de la Butte les 26 et 27 janvier 1h avant et 1h après chaque représentation des Troyennes

UNE MONNAIE SIMPLE POUR TBILISSI
Constituez votre portefeuille de billets alternatifs Aller simple pour goûter à la carte du Café géorgien éphémère. Vos laris sont en vente à la billetterie du Trident !

CAFÉ ÉPHÉMÈRE À VENDRE
Tout le café éphémère (ou presque) est à vendre ! Avis aux chineurs et aux nostalgiques de la Dakouni à peine démontée, les éléments de décor du café éphémère seront mis en vente par Emmaüs lors du VIDE-CAFE dimanche 29 de 10h à 12h dans le hall du Théâtre à l'Italienne


++++++

Presse & médias
Dossier de l'événement

++++++

 



La Dakouni - janvier 2017

Un aller simple pour Tbilissi


 

 

Retour à l'accueil | Mentions légales | Création, hébergement : Net-conception.com